UMP 38 : Michel SAVIN soutient la Candidature de Jean Pierre GIRARD à la Présidence

Article du Dauphiné Libéré

UMP 38 : Candidature de Jean-Pierre GIRARD à la Présidence

Notre Fédération iséroise UMP 38 va élire prochainement

ses délégués de circonscriptions,

ses membres des comités de circonscriptions,

et ses délégués au Conseil National.

C’est une échéance d’autant plus importante  que le contexte départemental est complexe. En effet, des oppositions internes affaiblissent collectivement, individuellement et surtout durablement, la vitalité et les forces de notre mouvement, sa capacité à traiter les véritables problèmes et enjeux de nos territoires, à répondre aux attentes légitimes et urgentes des populations iséroises.

Cette situation préjudiciable pour tous, à juste titre, inquiète, agace les adhérents, les militants. Elle décourage les électeurs en même temps qu’elle favorise nos adversaires politiques et surtout prive nos territoires, leurs habitants et acteurs d’actions politiques efficaces.

Ce constat, partagé par le plus grand nombre, exige de notre part à tous une réaction déterminée et un engagement collectifs d’apaisement pour donner à l’action et à l’intérêt général toute leurs priorités dans l’urgence du présent et des problèmes que notre société, nos concitoyens affrontent quotidiennement.

La prise en compte de cette situation néfaste, au-delà du travail accompli depuis 2 ans, s’est exprimée par la démission du Président Michel SAVIN et de la Secrétaire Départementale Frédérique PUISSAT.

Cette décision « engagée » humainement difficile à prendre et forcément empreinte de responsabilité permet à notre mouvement de franchir une nouvelle étape, celle du RASSEMBLEMENT et de l’ACTION :

Le RASSEMBLEMENT :

-         Assembler ce qui nous rapproche plutôt que de souligner ce qui nous sépare,

-         Associer nos complémentarités,

-         Unir nos forces et porter tous ensemble, dans le respect de chacun, les valeurs qu’au fond nous partageons.

En résumé,

-         Redonner à l’engagement sa priorité collective d’intérêt général.

L’ACTION : l’action en 3 D (dimensions)

-         Au niveau des populations et des différents territoires de l’Isère,

-         Au niveau de notre mouvement, de sa représentativité, de son fonctionnement et des liens bilatéraux avec nos instances nationales,

-         Avec une ligne d’horizon suffisamment élevée, pour avoir la vision, la réflexion permanentes tournées vers l’avenir et conserver ainsi la capacité indispensable d’anticipation.

Cette déclaration publique de candidature à la présidence départementale de notre mouvement répond à l’attente, à la logique d’information, de lisibilité, de transparence, nécessaires à la deuxième étape qui se déroulera à la suite des élections des membres des comités et délégués de circonscriptions.

Il est bien naturel que l’ensemble des adhérents, au moment de désigner leurs représentants connaissent le ou les candidats qu’à leur tour ils seront amenés à élire dans les semaines suivantes.

Ma candidature a pour objectif de :

-         RASSEMBLER et UNIR pour réussir,

-         RESPECTER l’exigence fondamentale et prioritaire de l’intérêt général,

-         AGIR pour « répondre présent au présent » et préparer l’avenir.

Cordialement,

Jean-Pierre GIRARD

Offre d’emploi : Ingénieur Process / Qualité

Bonjour,

Voici une autre offre d’emploi à faire circuler.

Ingénieur Process / Qualité

Cordialement,

Offre d’emploi : Responsable Technico-commercial

Bonjour,

Je vous fais suivre une offre d’emploi qui peut, je l’espère intéresser certain ou certaine.

Responsable Technico-commercial

Cordialement,

Isère – Jean-Pierre GIRARD Candidat à la présidence de l’UMP 38

Extrait du Dauphiné Libéré

CGPME – Mieux accompagner les PME

Mieux accompagner les PME
Pour que les mauvais chiffres du commerce extérieur ne soient pas une fatalité

Le déficit de la balance commerciale de la France, cinquième exportateur mondial, dépasse les 51 milliards d’euros en 2010. Le léger rebond des exportations en 2010 ne saurait masquer un manque de compétitivité des entreprises françaises dont le coût du travail n’est pas la seule explication.

Malgré les outils à leur disposition, beaucoup de PME ne s’estiment pas suffisamment solides pour attaquer les marchés à l’export.

L’exemple allemand notamment montre une capacité des grands groupes à accompagner les PME dans le cadre d’une démarche concertée bénéficiant à tous ses acteurs.

Il apparaît malheureusement qu’en dépit de quelques efforts récents en ce sens, les grandes entreprises françaises peinent à suivre cette voie. Il est à cet égard symptomatiq ue de constater que même lors de la plupart des voyages officiels, seuls les grands groupes sont présents.

Dès lors, la CGPME propose de lier l’assurance à l’export, COFACE, à la présence avérée de PME françaises indépendantes sur les marchés qui font l’objet de la couverture.

Par ailleurs, la CGPME suggère que le crédit impôt export ouvert aux PME puisse concerner la rémunération et les charges liées à l’embauche d’un salarié dont la mission unique serait tournée vers l’export. De même, l’accompagnement doit s’inscrire dans la durée et le crédit impôt export aujourd’hui limité à un an, devrait pouvoir être renouvelable.

Enfin, l’embauche définitive d’un VIE (Volontariat International en Entreprise) pourrait être encouragée par une exonération de charges sociales pendant au moins 12 mois.

LA TECTONIQUE DES PEUPLES ET DES ECONOMIES

Voir ma tribune

Bourgoin Jallieu : DON DU SANG

Prochain don du sang à Bourgoin Jallieu

WordPress Themes