Bourgoin Jallieu : DEMOCRATIE LOCALE, Grandeur ? et décadence !

Le conseil municipal est l’organe représentatif de la population, en responsabilité des choix et décisions des politiques et actions locales.

Gouvernance théoriquement pluraliste dans les dossiers du quotidien des Berjalliens que sont l’économie, l’enseignement, la sécurité, la santé, la culture, le sport…., sa « grandeur » est liée à sa légitimité représentative de l’expression et des attentes des citoyens. Elle devrait être également renforcée d’une « grandeur fonctionnelle »où la voix de tous les élus, dont la minorité, peut proposer, défendre, commenter les choix politiques dans les instances appropriées, avant le vote en conseil public dans le respect de la règle majoritaire.

Les élus d’opposition, représentant 47 % de la population berjallienne, sont
systématiquement exclus des comités stratégiques ou de pilotage politique et de la CAPI.

Le conseil municipal est devenu une chambre d’enregistrement sans vie
démocratique authentique, transformant la grandeur des projets, du débat en décadence théâtrale. C’est une démocratie fantôme, celle des apparences.

Jean-Pierre GIRARD

pour le groupe d’opposition

WordPress Themes